Habitation : quid des dégâts causés par les animaux ?

Les chats et les chiens sont des compagnons adorables, mais ils sont aussi à l’origine de catastrophes dans certains cas. Les dégâts matériels tels que les chutes d’objets précieux peuvent venir renflouer les factures à payer. Un contrat d’habitation peut s’occuper de la prise en charge de payer une portion des frais.

Le propriétaire est responsable de son animal de compagnie

Il ne faut pas oublier qu’un animal de compagnie peut occasionner des blessures ou d’autres dégâts à la maison, d’où la corrélation entre les dégâts animaux et assurance habitation. Le propriétaire ne doit pas oublier qu’il reste responsable de son animal quelles que soient les circonstances. Ce qui est valable même si ce dernier s’est échappé. Dans le cas de déménagement, le propriétaire a le devoir de réparer les dégâts causés par son animal de compagnie. En cas de morsure d’un tiers, celui-ci aura le droit de réclamer des frais pour ses soins. Il importe de se rappeler du fait que la responsabilité de l’animal est aussi celle de son gardien. Dès lors, si le chat ou le chien est déposé en chenil, la responsabilité du propriétaire est également transférée.

Le contrat d’assurance multirisques habitation

Les dégâts animaux et assurance habitation sont interdépendants. Si un animal de compagnie est responsable d’un accident causant des dégâts matériels ou d’autres qui nécessitent de payer des frais de santé, la section « responsabilité civile » du contrat d’assurance multirisques habitation s’en chargera. Toutefois, il convient de noter que la protection proposée concerne uniquement les dommages qui ont été causés aux tiers et que ces derniers ne sont pas couverts par ledit contrat. Pour certaines situations, il ne sera pas envisageable d’engager la responsabilité du propriétaire. Tel est le cas si des preuves rapportent des fautes de la victime. Notamment, il se peut que cette dernière ait provoqué l’animal le conduisant à commettre l’irréparable.

Déclarer la présence d’un animal de compagnie

L’existence d’un animal de compagnie doit être mentionnée à l’assurance. C’est une manière de concilier dégâts animaux et assurance habitation. L’assureur pourra alors donner des conseils sur les garanties pouvant couvrir le propriétaire sur les risques qu’il court. En outre, le propriétaire en question est tenu d’être conforme avec le droit pour bénéficier d’une couverture digne de ce nom. Entre autres, le propriétaire est tenu de respecter les mesures de sécurité s’il est propriétaire d’un chien appartenant à une race connue pour être dangereuse. Il doit aussi être à jour dans les vaccins. Si des points manquent d’éclaircissement, il pourra toujours demander des conseils à son vétérinaire en ligne.

L’achat d’une assurance en toute quiétude!
L’achat d’une assurance habitation